Comment se masturbent-elles ?

Publié le par cogito AZEDDINE

 Sans-titre.JPG

Comment se masturbent-elles ?


newsletters_vendredi-11-mai-2012_reference-copie-1.jpg

Il y a celle qui le font sous la couette avec deux doigts, celles qui contractent les jambes le plus fort possible, celles qui s’offrent au jet de la douche, celles qui vibrent avec la machine à laver, celles qui chevauchent un accoudoir de fauteuil, celles qui détournent leur brosse à dents électrique… Un vrai poème à la Prévert. Ou plutôt à la Colette Renard, cette demoiselle qui chantait en 1963 comment elle passait ses nuits à se faire « béliner le joyau », « gonfler la mouflette » ou « reluire le berlingot ». On en redemanderait, car le terme « se masturber » décrit mal l’inventivité des femmes pour se donner du plaisir en solo. Peut-être manque-t-on de mots parce qu’on en parle peu ? Se donner du plaisir, égoïstement et sans rien attendre de personne, reste un tabou. « Il est difficile d’obtenir des confidences sur le sujet, reconnaît, dans son “Antiguide de sexualité”(1), Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue, qui reçoit pourtant les femmes dans le secret de son cabinet. La masturbation suscite encore et toujours de la honte, de la gêne, de la cachotterie. » Pourtant, que d’évolution par rapport à l’époque de Colette Renard où moins de 20 % des femmes disaient s’être caressées. En 2011, près de 70 % d’entre elles l’ont « avoué » dans la grande enquête menée auprès de 3 400 femmes par le psychiatre et sexologue Philippe Brenot, publiée dans « Les Femmes, le sexe et l’amour »(2).
216879 158638137593522 556698051 n

(1) Editions Bréal.
(2) Editions Les Arènes.


Publié dans Sexualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article